logo site
Blog de Laurent Bloch
Blog de Laurent Bloch

ISSN 2271-3980
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets informatiques et mes enseignements.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Regards vers Gaza

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Regards vers Gaza
Gérard Peliks - le 12 septembre 2014

> mais parfois le silence est critiquable...

En effet, c’est pourquoi, ici, je m’exprime aussi :-)

> Rien ne justifie les sept semaines de bombardements israéliens...

Même pas les très nombreuses roquettes et obus de mortier envoyés en aveugle sur la population israëlienne ??? Si les Italiens envoyaient des missiles, à partir de Vintimille, sur la ville de Nice et sa région, la France leur dirait "Merci" ???

> alors s’il faut négocier avec quelqu’un, c’est avec eux...

Tu négocierais, toi, Laurent, avec quelqu’un dont le but fondateur est de te supprimer, et dont ce but est écrit dans sa charte ?

Mais bien sûr, je suis pour l’amitié entre les peuples, dont le respect de l’autre, et avec des concessions acceptables par les uns et les autres, pour peu que chacun y mettent du sien. Si le fond de commerce de l’un est de détruire l’autre, il est sûr qu’on s’éloigne de cette pensée angélique.

Je ne m’exprime ici que parce que le silence est critiquable.

Regards vers Gaza
Laurent Bloch - le 12 septembre 2014

Justement, c’est la nature même de toute négociation : il peut y avoir des rodomontades belliqueuses en public, mais, plus discrètement, le Hamas a beaucoup évolué. Personne n’a dit qu’ils étaient paisibles, mais il n’y a aucune proportion raisonnable entre leurs actions armées et le déluge de feu déclenché par l’armée israélienne sur Gaza. Et, encore une fois, la colonisation est l’origine du mal. On ne peut pas demander aux colonisés de tout accepter en souriant et en tendant l’autre joue.

Le parallèle avec l’Algérie colonisée me semble de plus en plus pertinent, hélas. Le colonisateur dispose d’une force incommensurable avec celle du colonisé, et sa responsabilité est en proportion. Quant aux colons de Cisjordanie, ce ne sont pas des innocents tombés là par hasard, mais des colonialistes militants.

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

Comment établir la justice sociale ?
Le titre de cet article était bien sûr ironique : l’idée qu’il suffirait de « prendre dans la poche (...)

Justice sociale
Je ne suis pas d’accord sur le principe de prendre aux riches pour donner aux pauvres, donner (...)

FAHAVALO Madagascar 1947 le film bientot disponible en DVD et VOD
Votre article très bien documenté sur ces évènements trop peu connus et très précis sur le film, (...)

Informatique infaillible et AMDEC
Dans le cas du 737 max j’en ajoute une "couche" : le dispositif "d’aide au pilotage" repose (...)

Repos ou cultiver son jardin
Si « tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en (...)