Installer un environnement Linux complet sous Windows 10 (Windows Services for Linux, WSL)
Article mis en ligne le 13 octobre 2020
dernière modification le 15 février 2021

Un article précédent expliquait comment faire ceci il y a quelques années, lorsque c’était compliqué, maintenant c’est beaucoup plus simple. Voici les étapes à suivre.

Cet article est destiné originellement aux étudiants des cours de bioinformatique du Cnam, afin qu’ils puissent travailler sous Linux (avec Emacs et Bigloo) à partir de leur système Windows, mais pour tout autre usage il suffit d’omettre les étapes 6 et 7. Et pour installer Bigloo sur une machine virtuelle (de type VirtualBox, installée comme indiqué ici, par exemple), commencer à l’étape 5.

Voici la procédure, à n’effectuer qu’une fois, pour installer et configurer le système :

1. Sous Windows, dans le menu Système Windows, ouvrir le Panneau de configuration : aller dans Programmes et fonctionnalités, activer Sous-système Windows pour Linux (s’il n’est pas déjà activé). Il faut en général redémarrer la machine.

2. Ouvrir Windows Store : télécharger Ubuntu (444,5 MB ; il y a aussi Suse, Kali, Debian), c’est gratuit [1].

3. L’icône Ubuntu apparaît, lancer Ubuntu.

4. Une fenêtre de terminal s’ouvre et propose de créer un compte utilisateur. Créer le compte utilisateur avec le nom de votre choix.

5. Dans la fenêtre de terminal Ubuntu, lancer la mise à jour :

  1. sudo apt-get update ; sudo apt-get dist-upgrade

6. Pour pouvoir installer Biglooo, dans la fenêtre de terminal Ubuntu :

  1. sudo apt-get install emacs gcc binutils diffutils libunistring2 make automake autogen
  2. sudo apt-get install patch libtool flex bison libgmp10 libgmp3-dev libssl-dev rlwrap build-essential

Télécharger

7. Installer Biglooo, dans la fenêtre de terminal Ubuntu :

  1. mkdir -p Travaux/Programmation/Bigloo
  2. cd Travaux/Programmation/Bigloo
  3. wget ftp://ftp-sop.inria.fr/indes/fp/Bigloo/bigloo-latest.tar.gz
  4. tar xvzf bigloo-latest.tar.gz
  5. cd bigloo-latest/
  6. ./configure
  7. make
  8. sudo make install
  9. make compile-bee
  10. sudo make install-bee

Télécharger

8. Pour avoir une interface graphique il faut installer, sous Windows, un serveur X, par exemple VcXsrv :

https://sourceforge.net/projects/vcxsrv/

9. Depuis le bureau Windows, lancer VcXsrv. Attention, il faut choisir l’option « Une seule grande fenêtre », c’est la seule qui fonctionne dans ce contexte, comme indiqué dans l’image ci-dessous :

10. Pour avoir une interface de bureau graphique, dans la fenêtre de terminal Ubuntu, installer Xfce (parce que c’est l’environnement de bureau le plus sobre, mais cela doit pouvoir marcher aussi avec Cinnamon) :

  1. sudo apt-get install xfce4 xfce4-terminal

11. Dans la fenêtre de terminal Ubuntu, lancer Xfce, si le nom de la machine est tsvetaeva par exemple (le nom de la machine s’affiche à l’invite de commande dans la fenêtre de terminal, et en principe VcXsrv a la gentillesse d’indiquer l’identifiant de “display” à utiliser) :

  1. xfce4-session --display=tsvetaeva:0.0

Une fois le système installé et configuré, pour le lancer il suffit d’exécuter les étapes 3, 5, 9 et 11.