Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Installer les services Linux de Windows 10 (WSL)
Bash, Emacs, Gcc, Make, le rêve !
Article mis en ligne le 12 juillet 2016
dernière modification le 22 octobre 2016

par Laurent Bloch
logo imprimer
Licence : CC by-nd

Cet article a une suite qui explique comment installer un environnement graphique linuxien de type serveur X.

Microsoft a uni ses efforts à ceux de l’éditeur d’Ubuntu, Canonical, pour intégrer à Windows 10 un environnement GNU/Linux à peu près complet, qui démarre avec le shell Bash.

L’environnement des Services Linux de Windows 10 (Windows Subsystem for Linux, WSL) n’est ni une machine virtuelle, ni un container, mais un sous-système Windows, qui permet de lancer des programmes GNU/Linux directement sous Windows, avec par voie de conséquence de bien meilleures performances. C’est un héritage du projet Astoria, lancé par Microsoft pour exécuter des programmes conçus pour Android, et abandonné depuis.

Un tel système me semble attrayant pour au moins un usage : mes enseignements de programmation au Cnam font appel à des méthodes et à des logiciels typiquement linuxiens, les étudiants ont souvent des ordinateurs sous Windows, leur demander d’abandonner ce système qu’ils ont acheté n’est pas raisonnable, et organiser la cohabitation de Linux avec Windows, que ce soit par le partage du disque entre les deux systèmes ou par installation d’un système de machines virtuelles (Cygwin, Virtual Box, etc.), demande toujours quelques heures de travail et soulève des difficultés que certains mettent pas mal de temps à surmonter, au prix d’efforts d’apprentissage perdus. Pouvoir lancer simplement et sans y consacrer trop de temps les principaux logiciels unixiens sous Windows serait pour cette entreprise un progrès notable.

À ce jour (juillet 2016), la démarche à suivre n’est pas encore très simple : le système est encore en phase de test, il n’est pas disponible dans la distribution standard, il faut pour l’installer s’inscrire au programme Windows Insider (c’est gratuit et ouvert à tous), qui donne accès aux dispositifs en phase bêta-test. Dès que le sous-système Windows pour Linux sera un composant standard du système, la phase préliminaire de configuration de Windows Insider décrite à la section suivante sera superflue, et il suffira d’effectuer la procédure d’activation décrite à la section suivante Activer le sous-système Windows pour Linux.

 Comment devenir Windows Insider ?

Il faut devenir un Windows Insider pour accéder aux programmes en bêta-test ; la marche à suivre est bien décrite sur le site décidément excellent de Chris Hoffman howtogeek.com

Cela commence par une viste à la page du Windows Insider Program pour ouvrir un compte d’Insider.

Une fois ceci fait il faut installer le Insider Hub, qui permet d’accéder facilement aux logiciels en test. Pour ce faire :

- dans le menu en bas à gauche de l’écran, sélectionner :

Paramètres -> Système -> Applications et fonctionnalités -> Gérer les fonctionnalités facultatives -> Insider Hub

Sélectionner et installer.

Après cette opération, Insider Hub apparaîtra dans la liste du menu des programmes.

Announcing Windows 10 Insider Preview Build

How to install and use he Linux Bash Shell on Windows 10

Dans Paramètres -> Mises à jour et sécurité -> Pour les développeurs, activer le mode "Développeur".

Paramètres -> Mise à jour et sécurité -> Programme Windows Insider -> Choisir votre niveau Insider -> Rapide

À partir de ce moment, le processus Windows Update normal va vous proposer l’installation des Insider Preview Builds, qui sont en fait de nouvelles versions du système Windows, analogues aux Service Packs des versions précédentes. Les versions les plus à jour de ces Preview Builds comporteront le sous-système Windows pour Linux dont il est question.

Bien sûr, dès que ce sous-système ne sera plus en test mais une fonction standard du système, cette configuration préalable en passant par le Insider Program ne sera plus nécessaire et l’activation du service se bornera à l’opération unique décrite à la section suivante.

 Activer le sous-système Windows pour Linux

Il suffit d’effectuer les actions suivantes :

Ouvrir le Panneau de configuration -> Programmes -> Activer ou désactiver des fonctionnalités de Windows -> cocher Sous-système Windows pour Linux (bêta)

Ceci fait, vous pouvez ouvrir une fenêtre d’Invite de commande [1], et taper la commande bash. La première exécution de cette commande déclenchera le téléchargement et l’installation d’une image Ubuntu 14.04 LTS. Attention, le téléchargement représente plus d’un gigaoctet, l’installation prend du temps et provoque plusieurs redémarrages de la machine, il faut prévoir une bonne connexion réseau, une alimentation électrique et quelques heures, après quoi vous pourrez installer vos programmes préférés avec apt-get :

Voilà, j’espère que mes étudiants attachés à Windows pourront tirer profit de ce nouveau sous-système !

 Addendum 22 octobre 2016

Le 19 octobre a été annoncé le Windows 10 Insider Preview Build 14951 for Mobile and PC, qui comporte des nouveautés pour les services Linux pour Windows, notamment le passage à la version 16.04 LTS d’Ubuntu.

Dès lors que l’on est enrôlé comme Windows 10 Insider il faut suivre les mises à jour des Preview Builds parce que leur rythme de péremption est assez soutenu, mais l’inconvénient est que l’installation de chaque Build est une opération laborieuse qui prend plusieurs heures avec plusieurs redémarrages de la machine. De ce fait peut venir la tentation de démissionner et de rentrer dans le rang des utilisateurs ordinaires, mais ce n’est pas si simple, il y a un risque (dont Microsoft nous prévient aimablement) de devoir tout réinstaller. Aussi est-il vivement recommandé, avant de procéder, de lire attentivement les conseils de Chris Hoffman sur son excellent blog howtogeek.com.

Notes :

[1Ou une fenêtre Powershell, plus agréable, mais attention : avec Powershell le répertoire de démarrage n’est pas le répertoire d’accueil, ce qui peut perturber certaines actions.

P.S. :

Cet article a une suite qui explique comment installer un environnement graphique linuxien de type serveur X.

Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS

2004-2017 © Site WWW de Laurent Bloch - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.17