Forum de l’article

Louis Pouzin - L’un des pères de l’Internet

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Louis Pouzin - L’un des pères de l’Internet
Chantal Lebrument - le 30 novembre 2018

Les auteurs ont fortement bataillés contre le diktat (souvent juste d’ailleurs) du service de correction de l’éditeur mais doivent admettre que ce sont eux qui ont insisté pour écrire "internet" afin de coller à la réalité de l’appellation : c’est devenu un nom commun.

Louis Pouzin - L’un des pères de l’Internet
J.Y. Gresser - le 30 novembre 2018

J’attends de lire l’ouvrage de Chantal et autres avant de commenter au fond. Pour le moment, juste un courte exlication sur la provenance de ce i minuscule.

Le "Vocabulaire des techniques de l’information et de la communication (TIC)" publié par la DGLFLF préconise "internet" (381, éd. de 2017). Ce vocabulaire est issu des travaux du Dispositif d’enrichissement de la langue française (placé sous l’autorité de l’Académie). Il s’impose à l’Administration (en ce sens la position de l’Imprimerie nationale est incohérente mais de quand date-t-elle ?). Il NE s’impose PAS au privé. Les auteurs auraient pu insister.

Louis Pouzin - L’un des pères de l’Internet
Laurent Bloch - le 30 novembre 2018

Eh bien le Dispositif d’enrichissement de la langue française (bien que placé sous l’autorité de l’Académie) a tort, il ne fait qu’emprunter la voie rétrograde tracée par les élites de ce pays depuis une quarantaine d’années, et qui le conduit à la stagnation mélancolique actuelle.