logo site
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Chercheurs et ingénieurs en informatique

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Chercheurs et ingénieurs en informatique
Dominique François - le 17 octobre 2013

J’ai eu la chance de travailler dans un domaine, les propriétés mécaniques des matériaux, dans lequel la recherche n’avait de sens que couplée à l’ingénierie. Aussi n’ai-je pas ressenti d’antagonismes entre ingénieurs et chercheurs. En général, cela aurait nécessité un dédoublement de la personnalité. Cependant, ton article m’a remis en mémoire les confrontations au CNRS entre le Département des Sciences pour l’Ingénieur (SPI) et ceux de sciences plus fondamentales. À la fin des années 80 le SPI a été encore soumis à des tentatives pour le phagocyter. Les physiciens et les chimistes ont toujours considéré qu’ils remplissaient parfaitement leur rôle de passage aux applications. L’exigence de pluridisciplinarité dans la recherche en ingénierie leur échappait. Il est intéressant à ce sujet de se pencher sur l’histoire de la création du SPI. Voir par exemple un article de Girolamo Ramunni dans la Revue pour l’histoire du CNRS écrit en 2005 : La création du département d’ingénierie au CNRS ; ou encore le rapport du Comité National de 2004. On voit d’ailleurs qu’il y est naturellement fortement question de l’informatique.

Je dois dire que j’ai eu beaucoup plus de mal au Comité d’évaluation des chercheurs du Ministère de l’Équipement qu’au Comité National pour faire reconnaître à l’inverse l’importance de recherches un peu éloignées des applications immédiates et pour faire comprendre et valoriser le travail des chercheurs.

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

La Société informatique de France célèbre 50 ans d’Internet
Cher Laurent, j’apprécie d’autant plus ton compte rendu qu’il n’est pas parfaitement lisse et laisse (...)

Scheme ou Python ?
Alors ce n’est pas une excellente idée, parce qu’une fois prises de mauvaises habitudes elles (...)

Scheme ou Python ?
Peut-être que le débutant doit écrire d’abord un vilain programme sans sous programme, avant de les (...)

Netflix, Salto : évolutions de la télévision et défis de souveraineté
Bonjour Laurent, L’architecture de Netflix est en effet admirable, j’ai aussi lu l’article de (...)

Entreprises françaises de l’iconomie
Pb de lien : https://www.xerfi.com/ et non http://www.institutxerfi.org/ semble-t-il (...)