Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Économie de la Sécurité des systèmes d’information
cinq atouts français méconnus
Article mis en ligne le 21 juillet 2012
dernière modification le 10 août 2012

par Laurent Bloch
logo imprimer

 Sommaire

La sécurité des systèmes d’information (SSI) est un sujet de préoccupation croissant pour les états comme pour les entreprises et pour les particuliers. Les investissements publics et privés y sont en plein essor. Notre pays possède dans ce domaine des atouts qu’il serait possible de mettre en valeur mieux qu’ils ne les sont actuellement. Le gouvernement s’est doté d’une agence nationale chargée de piloter les actions publiques et d’assurer la protection des institutions nationales : l’ampleur des compétences et de l’activité de l’ANSSI est bien connue, nous n’y reviendrons pas. Le présent mémorandum vise plutôt à attirer l’attention sur les points forts moins connus que notre pays possède dans cinq domaines : les entreprises du secteur SSI, les conférences scientifiques internationales organisées en France, les formations à la SSI, la recherche, les chaires de haut niveau créées en partenariat entre de grandes entreprises du secteur de la défense et des organismes publics de défense.

 Les entreprises

Au cours des cinq dernières années le secteur économique de la SSI a connu un essor considérable sous l’effet conjoint de plusieurs facteurs : généralisation du commerce électronique, action du législateur, notamment par l’entremise de l’ARJEL, prise de conscience des grandes entreprises à la suite de sinistres spectaculaires. Il y a dix ans il y avait deux cabinets d’experts SSI : Hervé Schauer Consultants et Edelweb. Aujourd’hui il y en a une centaine, et tous ont des carnets de commande pleins. De grandes entreprises créent leur filiale SSI, à l’exemple d’EADS-Cassidian. Toutes ces entreprises concentrent une masse de compétence élevée, qui constitue un potentiel à l’exportation, qu’un accompagnement approprié des agences gouvernementales concernées pourrait encore augmenter.

 Les conférences

Notre pays abrite chaque année une série de conférences internationales de haut niveau en SSI, francophones ou anglophones. Ces conférences réunissent chacune quelques centaines d’experts de très haut niveau et en moyenne très jeunes, or le milieu des entreprises et des dirigeants en général l’ignore très largement. Organiser des contacts et des échanges entre ces deux communautés dégagerait sans doute des potentiels d’activité et de création d’entreprises.

- SSTIC https://www.sstic.org/2012/news/
- JSSI http://www.ossir.org/jssi/index.shtml
- Assises de la Sécurité http://www.lesassisesdelasecurite.com/
- GS Days http://www.gsdays.fr/
- Hackito Ergo Sum http://2012.hackitoergosum.org/

 Les formations

Les universités et les grandes écoles françaises proposent de nombreuses et bonnes formations à la SSI, généralement de niveau master, dont on trouvera ci-dessous une liste non exhaustive.

- Master SSI - UTT Troyes http://www.utt.fr/fr/formation/master-en-sciences--technologies---sante/specialite-ssi.html
- http://www.telecom-bretagne.eu/formations/masteres_specialises/cybersecurite/
- http://www.u-pec.fr/entreprises-et-partenaires/former-vos-collaborateurs/master-securite-des-systemes-informatiques-266148.kjsp
- http://sfc.univ-rennes1.fr/informatique/master_securite-systemes-info.htm
- http://www.supelec.fr/fc/masteres/securite_information/Bienvenue.html
- http://www.mim.univ-metz.fr/?q=minfossic

Ces formations, qui attirent nombre d’excellents étudiants étrangers, notamment en provenance des pays du Maghreb, représentent à n’en pas douter un potentiel pour notre économie, dont une prise de conscience accrue par les milieux dirigeants pourrait tirer parti dans la perspective de création et de développement d’entreprises.

 La recherche

Les universités et les centres de recherche français abritent quelques très bonnes équipes de recherche en sécurité informatique, notamment au sein du laboratoire de haute sécurité informatique (LHS) de l’INRIA à Nancy et dans les autres centres de l’INRIA, au LaBRI de l’université de Bordeaux, à l’ENS de la rue d’Ulm et dans plusieurs enreprises privées, comme EADS ou Thalès. Les axes de recherche vont de la cryptologie la plus théorique à des démarches expérimentales pour traquer les logiciels malfaisants sur l’Internet.

 Les chaires de haut niveau

Deux grandes entreprises du secteur de la défense ont créé des chaires de haut niveau en cyberstratégie et en cyberdéfense, qui viennent couronner le dispositif décrit ci-dessus. Ces chaires ont pour vocation de confronter les vues des experts et celles des milieux dirigeants, dont l’information dans ce domaine est souvent insuffisante ou de qualité incertaine.

- Chaire Castex de Cyberstratégie, en partenariat entre l’IHEDN et EADS-Cassidian, titulaire François Géré http://cyberstrategie.org/
- Chaire de Cyberdéfense, Saint-Cyr-Coëtquidan en partenariat avec Thalès et Sogeti, titulaire Daniel Ventre http://www.thalesgroup.com/Press_Releases/Markets/Defence/2012/Inauguration_de_la_chaire_de_cyber_défense_des_écoles_de_Saint-Cyr_Coëtquidan/

Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS

2004-2017 © Site WWW de Laurent Bloch - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.35