Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Keynote à Devoxx France 2017
Devoxx, la Révolution cyberindustrielle en actes
Une manifestation formidable
Article mis en ligne le 9 avril 2017
dernière modification le 10 avril 2017

par Laurent Bloch
logo imprimer
Licence : CC by-nd

Devoxx est une « conférence pour les Développeurs Passionnés » qui réunit chaque année au Palais des Congrès de la Porte Maillot près de 3000 personnes dans une ambiance enthousiaste et jeune (la majorité des participants est dans la tranche d’âge 25-35 ans). L’élan initial venait de la communauté des développeurs Java, mais l’audience s’est élargie à d’autres environnements, ce qui soit dit en passant multiplie pour les participants les occasions de s’adonner à un des sports favoris des informaticiens : les controverses sur les qualités et défauts des différents langages de programmation.

Les organisateurs (Charles Sabourdin, Antonio Gonçalves, Emmanuel Bernard, entre autres) m’ont proposé cette année de prononcer une des keynotes de la journée de clôture, vendredi 7 avril. Cette invitation venait après mon émission consacrée à la révolution cyberindustrielle pour le podcast NoLomitSecu, elle-même consécutive à la publication de mon livre Révolution cyberindustrielle en France. Bref, ils souhaitaient que je leur parle des bouleversements économiques, industriels, sociaux et politiques déclenchés par la troisième révolution industrielle, induite par l’informatique. Vous trouverez la teneur de ce que j’avais à dire soit dans le podcast soit dans l’article mentionnés ci-dessus, et surtout sentez vous libres de faire l’emplette de l’excellent :-) ouvrage dont ils font le compte-rendu, voire aussi du suivant, L’Internet, vecteur de puissance des États-Unis ? - Géopolitique du cyberespace, nouvel espace stratégique, aux éditions du Diploweb.

Mon intervention (20 mn) venait après celles de Francesca Rossi, professeur d’informatique à l’université de Padoue et membre du IBM T.J. Watson Research Centre, spécialiste d’intelligence artificielle, et de Maître Alain Bensoussan, avocat à la Cour d’appel de Paris, précurseur du droit de l’informatique, et avant celle de Piotr Mirowski, spécialiste de l’apprentissage automatique impliqué dans plusieurs projets industriels et scientifiques ainsi que dans le théâtre d’improvisation. Prendre la parole après un ténor du barreau était assez intimidant, mais tout s’est très bien passé ! Le public était cordial, réactif, intéressé, et pendant les deux heures qui ont suivi la séance des keynotes je n’ai cessé de répondre aux questions des participants que je croisais dans les couloirs de la conférence et qui m’abordaient pour continuer la conversation. J’en ai aussi profité pour assister à quelques exposés, notamment sur les déploiements de containers Docker communs à Linux et Windows, ce qui m’intéresse particulièrement d’un point de vue pratique : je souhaite trouver un moyen simple de distribuer à mes étudiants les logiciels dont ils ont besoin, qu’ils travaillent sous Linux ou sous Windows, voire sous MacOS, et Docker semble une solution tentante.

Ce que j’ai surtout retenu : lorsque je m’exprime devant des gens de ma génération, je suis inaudible, personne ne semble éprouver le besoin de s’intéresser à ce dont je parle, à comprendre vraiment ce qui change avec l’informatique et l’Internet. À Devoxx, j’ai le sentiment d’être en phase avec l’assistance. Sans céder à la tentation de la démagogie jeuniste, ce me semble le dernier espoir pour notre pays. Il faudrait surtout que ces jeunes développeurs prennent conscience de l’importance de ce à quoi ils contribuent : ils sont souvent (presque toujours) trop modestes, trop prêts à faire confiance à ceux qui veulent les enfermer dans leur activité technique pour leur dénier le droit à juger des grandes orientations de la société. Alors que ce sont les Énaptes et les X-Mines qui sont les vrais incompétents et les fossoyeurs du pays (en tant que corps, il y a bien sûr parmi eux quelques individus estimables).

Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce

RSS

2004-2017 © Site WWW de Laurent Bloch - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44