Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Curriculum vitæ

Curriculum vitæ

Article mis en ligne le 17 janvier 2011
dernière modification le 13 décembre 2016
logo imprimer
Licence : CC by-nd

crédit photographique : Claude Delaire

Vous pouvez télécharger une version imprimable de ce CV, en
français :

CV Laurent Bloch

ou en anglais :

L. Bloch’s resume (in English)

Curriculum Vitæ


Né en 1947

mél : lb@laurentbloch.org
site : http://www.laurentbloch.org/

En bref

Après des études de statistique, Laurent Bloch est entré en 1969 au Département informatique de l’INSEE comme développeur de logiciels d’analyse statistique, puis comme ingénieur système et réseau, enfin comme rapporteur à la Commission de développement de l’informatique du Ministère de l’économie et du budget, chargée de l’arbitrage des projets informatiques du ministère.

De 1981 à 2001 il a été responsable des équipes d’informatique scientifique et des infrastructures informatiques, successivement, de l’Institut national d’Études démographiques, du Conservatoire national des Arts et métiers (CNAM), de l’Institut Pasteur. Il a ainsi participé au démarrage de l’Internet en France.

De 2001 à 2008 : RSSI de l’Inserm, certification "Lead Auditor ISO 27001" et publication d’un manuel de sécurité informatique chez Eyrolles.

De 2008 à 2012 : DSI de l’Université Paris-Dauphine. Actuellement chercheur en cyberstratégie à l’Institut français d’analyse stratégique.

Parallèlement, de façon continue : activité d’enseignement en sciences de la programmation et des systèmes, création avec William Saurin d’une filière d’enseignement de bioinformatique à l’Institut Pasteur, un cours annuel d’algorithmique au CNAM.

Nombreuses missions de conseil ou d’étude à l’étranger : États-Unis, Grande Bretagne, Éthiopie (expert ONU), Burkina Faso, Thaïlande (expert ONU), Allemagne (contrat de recherche européen), Maroc, Sénégal (Institut Pasteur), Madagascar (Institut Pasteur).

Participation à plusieurs créations d’entreprises de haute technologie dans les domaines des réseaux informatiques et des biotechnologies.

Participation à des projets de recherche sur appel d’offres européen.

Spécialiste FOSS (Free and OPen Source Software), avec des contributions reconnues par la communauté.

Expérience de longue haleine pour l’édition électronique, Web et document.

Ouvrages :

- Sécurité informatique : Principes et méthodes à l’usage des DSI, RSSI et administrateurs, avec Christophe Wolfhugel, Éditions Eyrolles, Paris, 2011 ;
- Initiation à la programmation avec Scheme , Éditions Technip, Paris, 2011 ;
- Les systèmes d’exploitation des ordinateurs. Histoire, fonctionnement, enjeux, Éditions Vuibert, Paris, 2003 ;
- Systèmes d’information, obstacles et succès — La pensée aux prises avec l’informatique, Éditions Vuibert, Paris, 2005.

Domaines de compétence

- Enseignement de la programmation et de l’algorithmique, bioinformatique ;
- Internet, TCP/IP, sécurité des systèmes d’information ;
- Systèmes d’exploitation, logiciels libres, Linux ;
- Certifié Lead Auditor ISO 27001 (Système de management de la sécurité de l’information) ;
- Management du Système d’information, informatique dans un contexte R&D ;
- Marchés publics.

Université Paris Dauphine

[2008 — 2012]

Directeur du Système d’Information

Sous l’autorité du Président, j’exerce mes fonctions à la tête de la Direction du système d’information qui regroupe l’ensemble des activités informatiques de l’université.

À ce titre, je suis chargé :

- d’élaborer le schéma directeur du système d’information, dans le cadre du Conseil d’orientation du système d’information ;
- d’assurer la maîtrise d’œuvre des projets lancés pour la
réalisation des objectifs du schéma directeur ;
- d’administrer et de développer les ressources informatiques
nécessaires à la mise en œuvre du système d’information, en termes d’effectifs, d’infrastructures et de ressources fonctionnelles ;
- d’exercer les fonctions de conseiller technique pour toutes les
questions informatiques ; je suis ainsi le décideur principal pour la politique
d’achat du matériel ;
- d’apporter assistance et conseil aux utilisateurs.

Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM)

[2001 — 2008]

Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information

Ma mission à l’INSERM comporte des aspects organisationnels,
techniques et pédagogiques liés à la sécurité. J’anime une petite
équipe qui m’assiste dans les différents aspects de cette mission.
J’assure la maîtrise d’ouvrage de construction de systèmes destinés à
la sécurité, tels qu’annuaire et infrastructure de gestion de clés,
ainsi que de la politique de sécurité du système d’information.

Mon activité m’a amené à écrire trois livres : Les systèmes
d’exploitation des ordinateurs
(2003) et Systèmes
d’information, obstacles et succès
(2005) aux Éditions
Vuibert, et Sécurité informatique, principes et méthode (2006)
aux Éditions Eyrolles.

Activités d’enseignement

[1972 – ]

Tout au long de ma carrière j’ai enseigné
l’informatique dans les cadres les plus variés :

- École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique ;
- Centre de Formation Professionnelle du Ministère de l’Économie et des
Finances ;
- Institut d’Études Politiques de Paris ;
- Université Paris 12 ;
- Conservatoire National des Arts et Métiers ;
- Institut Pasteur.

Le volume total représente des centaines d’heures. Les matières enseignées
sont essentiellement la programmation (langages Assembleur 360, PL/1,
Pascal, Fortran, Lisp/Scheme, Ada, Java), les systèmes d’exploitation et
l’architecture des ordinateurs, la sécurité des systèmes d’information.

En 2006 mon activité d’enseignement a lieu au CNAM dans le Certificat de
Compétence en Bioinformatique.

Institut Pasteur

[1991 – 2001]

Chef du Service d’Informatique Scientifique


En 1991 le Directeur de la Recherche de l’Institut Pasteur, François
Rougeon, m’a proposé de le rejoindre pour créer un Service
d’Informatique Scientifique dont la mission serait de procurer aux
chercheurs les moyens en matériel, en logiciel et en collaboration
intellectuelle nécessaires à la mise en oeuvre des méthodes
bioinformatiques les plus modernes. On trouvera une description
détaillée de ces activités à l’emplacement suivant :
http://www.pasteur.fr/recherche/uni....
Au début de l’année 2000, l’objectif fixé par l’Institut Pasteur était
atteint. Le service de vingt personnes que je dirigeais avait mis en
place une infrastructure dotée des principaux logiciels et des
principales banques de données biologiques, des cours de formation à
la bioinformatique et un séminaire international. Cette équipe jouait
un rôle important dans le développement et la diffusion de logiciels
libres, notamment mais pas uniquement dans notre domaine scientifique.

Les formations à la bioinformatique permettaient aux chercheurs
pasteuriens d’apprendre à utiliser les logiciels existants et les
banques de données disponibles. Il fallait en outre donner à une
population de jeunes chercheurs les moyens de créer leurs propres
logiciels, et pour ce faire nous avons créé un cours fondamental
d’informatique en biologie, dont les étudiants devaient pouvoir
s’attaquer à la création des logiciels de demain. Ce Cours
Pasteur d’Informatique en Biologie a assez vite acquis une réputation
internationale.

Le travail que j’ai effectué pour mon enseignement m’a amené à
publier un livre aux Éditions Technip,
Initiation à la programmation avec Scheme.

Activités de recherche et collaborations


Integrated Protein Database (BIO4-CT96-0110)—>

Integrated Protein Database (BIO4-CT96-0110)


Ce projet de recherche européen avait pour objet l’exploration des
possibilités offertes aux banques de données biologiques par les
Systèmes de Gestion de Données par Objets (SGDO). Les résultats
obtenus ont été incorporés au système PEDANT (Protein
Extraction, Description and Analysis Tool

http://pedant.gsf.de/) qui fonctionne de façon opérationnelle
aujourd’hui.

Programmation fonctionnelle et biologie


La pratique du cours Pasteur a conduit le groupe à travailler de façon
plus approfondie avec des chercheurs en programmation fonctionnelle,
notamment Christian Que
innec (Université Pierre et Marie Curie) et
Manuel Serrano (Inria Sophia-Antipolis). Cette collaboration a permis
d’approfondir les méthodes de programmation fonctionnelle adaptées aux
problèmes bioinformatiques.

Systèmes distribués


Certaines applications bioinformatiques exigent des puissances de
calcul considérables tout en se prêtant bien à l’éclatement des
traitements sur plusieurs sites, ce qui nous a conduit à collaborer
avec les équipes du CNAM et plus précisément du CEDRIC spécialisées
dans ce domaine. Ceci prolongeait une collaboration régulière avec
Éric Gressier, qui a notamment débouché sur un mémoire d’ingénieur
consacré à une version distribuée du logiciel DNAml, VeryFastDNAml,
réalisée au moyen de la bibliothèque TreadMarks de l’équipe de Willy
Zwaenepoel de Rice University à Austin (Texas). Les perspectives qu’un
tel travail ouvre en direction du grid computing sont patentes.

Programmation par l’utilisateur final


Au sein du groupe, Catherine Letondal
a entrepris un travail de longue
haleine sur les interfaces homme-machine dans le domaine des
logiciels bioinformatiques et la programmation par l’utilisateur final,
notamment en collaboration étroite avec Michel Beaudoin-Lafon et
Wendy MacKay du Laboratoire de Recherche en Informatique de
l’Université de Paris-Sud à Orsay. Ce travail a abouti à la création
d’un serveur WWW de bioinformatique à l’Institut Pasteur de
réputation mondiale et à une thèse sur la programmation par
l’utilisateur final qui prenait notamment comme exemple
d’application le problème de l’alignement multiple de séquences
biologiques, central pour la bioinformatique.

Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM)

[1988 – 1991]

Directeur du Laboratoire d’Informatique


Le Laboratoire d’Informatique du CNAM procure les moyens de calcul et
l’accès au réseau aux 55 000 étudiants du site parisien et à ses 400
enseignants–chercheurs. Après avoir joué un rôle pionnier dans
l’introduction en Fr
ance de Unix et de l’Internet, il était
tombé en désuétude et n’avait plus de directeur depuis deux ans. Ma
mission y a été de reconstruire et moderniser, notamment en ce qui
concerne le réseau et l’accès à l’Internet, et de remotiver et
compléter une équipe de quinze personnes, ce qui fut fait.

Travailler au CNAM m’a apporté un approfondissement de mes
connaissances en ré
seau et système par le contact avec des chercheurs
actifs dans ces domaines, ce qui a complété mon approche d’ingénieur
par un point de vue théorique. J’y ai aussi accru mon expérience de
l’enseignement.

Livres publiés

Initiation à la programmation avec Scheme, Technip, 2001.

Les systèmes d’exploitation des ordinateurs, Vuibert, 2003.

Systèmes d’information, obstacles et succès, Vuibert, 2005.

Sécurité informatique — Principes et méthode, Eyrolles, 2007 — 2011.

Expériences d’entreprise

Fnet - EUnet


En 1993 je fus élu vice-président de l’association Fnet, fournisseur
d’accès à l’Internet. Le développement rapide de cette activité nous
conduisit à créer une société de droit commun baptisée EUnet-France et
bientôt incorporée à la société européenne EUnet International. Le
président de l’association, Humberto Lucas, Yves Devillers et moi-même
fûmes les artisans principaux de la création de la société, du
transfert des activités opérationnelles de l’INRIA aux nouveaux locaux
de la société en création et du recrutement de ses dirigeants.

Genomining


William Saurin, chercheur à l’Institut Pasteur puis Directeur
informatique du Centre National de Séquençage - Génoscope, créa en
2001 une société de services et de logiciels bioinformatiques,
Genomining, dont il me proposa, compte tenu de notre
collaboration étroite notamment pour créer le Cours Pasteur, de
devenir administrateur. Genomining s’est notamment illustrée
par l’initiative Décrypthon en collaboration avec l’Association
Française contre les Myopathies et IBM France.

Institut National d’Études Démographiques (INED)

[1981 – 1988]

Chef du Service Informatique


L’INED est un petit établissement de recherche (150 personnes dont 50
chercheurs) où l’informatique joue un rôle important notamment pour
l’analyse statistique de données. Il n’y avait plus de responsable
informatique depuis deux ans, le système était vétuste et l’équipe
découragée.

Dans un contexte politico–économique difficile (politique
industrielle de préférence nationale, soumission aux règles des
marchés publics) j’ai mené la transition vers une informatique à plus
grande échelle (VAX/VMS, logiciels modernes d’analyse statistique tels
que SAS). J’y ai conçu et réalisé mon premier réseau Ethernet en 1985.
Je rédigeais le schéma directeur informatique.

La petite taille de l’INED m’a permis de collaborer directement avec
des chercheurs d’horizons variés, et ainsi de me familiariser avec les
problématiques des sciences humaines, notamment la sociologie.

Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)

[1972 – 1981]

Ingénieur Système


Cette période de ma carrière a été consacrée à des activités très
techniques : installation de systèmes d’exploitation (sur systèmes
IBM), déploiement d’applications en réseau. J’ai notamment introduit
le traitement en temps partagé à l’INSEE en 1972.

Participation à l’élaboration du schéma directeur et aux décisions
d’équipement.

Premières expériences d’enseignement de la programmation (PL1,
Assembleur, Pascal) et de la technologie des ordinateurs.

[1969 – 1970] Réalisation de logiciels statistiques


Période de formation : apprentissage de la
programmation (PL1, assembleur), réalisation de programmes statistiques.

Autres expériences

International

Plusieurs voyages d’étude aux États–Unis : participation à des
conférences (DECUS, Usenix), visites de sites industriels.

Plusieurs missions dans les pays du Sud : en Éthiopie en 1987 comme
expert de l’ONU pour réorganiser l’informatique de la Division de la
Population de la Commission Économique pour l’Afrique. Au Sénégal, à
Madagascar, au Burkina-Faso, en Éthiopie et à Tahiti pour l’Institut
Pasteur.

Incorporation de l’Association Fnet dans un consortium européen
évoluant en société multinationale avec des branches dans 18 pays.

Formation initiale

Baccalauréat série Mathématiques Élémentaires.

Lycée de Poitiers – 1965

Classes préparatoires Mathématiques Supérieures,
Mathématiques Spéciales

Lycée de Poitiers – 1965 – 1967

Option Mathématiques

École Nationale de la Statistique et de
l’Administration Économique (ENSAE) – 1967 – 1969


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS

2004-2017 © Site WWW de Laurent Bloch - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.35