| |
Blog de Laurent Bloch
Blog de Laurent Bloch

ISSN 2271-3980
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets informatiques et mes enseignements.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Fahavalo - Madagascar 1947

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
FAHAVALO Madagascar 1947 le film bientot disponible en DVD et VOD
marie clémence Paes - le 1er octobre 2019

Votre article très bien documenté sur ces évènements trop peu connus et très précis sur le film,

le lancement du DVD est prévu pour le 29/11/2019 et il est possible de souscrire des a présent ici.

http://www.boutique.laterit.fr/fr/madagascar/433-prevente-dvd-fahavalo-madagascar-1947.html

Ce film n’ayant reçu a ce jour aucun soutien des chaines de télévision françaises c’est uniquement par les diffusions au cinema et via cette edition video indépendante que le public pourra voir le film .

Merci pour votre soutien .

marie clémence et l’equipe de laterit

Derniers commentaires

L’ouverture pour l’ouverture ?
Les situations peuvent être très variées, tous les cas de figure sont envisageables, mais, fort de (...)

L’ouverture pour l’ouverture ?
In abstracto, pourquoi pas... Mais, premièrement, les chantres de l’ouverture à l’autre sont bien (...)

Diop-Pialat même combat
Très belle analyse du Nous avec Merleau-Ponty ! Pour moi, Alice Diop réveille les émotions (...)

Je vous emmènerai sur mon joli bateau
Merci mon cher Laurent de ces bonnes adresses où nous irons ensemble prochainement je l’espère et (...)

Paradoxe
Paradoxal de saliver devant ce restaurant parisien alors que je suis en Bretagne et que la (...)