Forum de l’article

Prendre aux riches pour donner aux pauvres ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
La part du loyer du capital commun
Laurent Guyot-Sionnest - le 30 novembre 2018

Dans une démocratie, tout le monde peut voter.
La règle manquante, qui existe partiellement dans les AG, est que le bénéficiaire d’une mesure, ne participe pas au vote.

En sens inverse, tous les votants sont co-propriétaires du capital commun qui fait qu’une région ou un pays produit plus de richesses par habitant qu’un autre.
C’est le concept du revenu de base conçu par Thomas Paine comme le loyer de ce capital commun qui permet à chacun de produire ce qu’il produit et qu’il ne pourrait produire sans. Le deuxième impôt c’est la part commune, juste après ceux nécessaires au maintien et amélioration du capital commun.

Le loyer total à partager est estimé à jusqu’à 15% du PIB.