Forum de l’article

Grands corps, grandes écoles, le conservatisme français

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
actualiser
Thierry Gaudin - le 20 août 2018

La critique de Laurent Bloch reprend les commentaires de sa génération.
Depuis plus d’une trentaine d’années, sous l’impulsion notamment de Laffitte, on assiste à une évolution importante :
1- les grandes écoles développent des labos de recherche
2- Elles produisent de plus en plus de thèses
3- à cet effet, elles s’allient avec des universités
4- mise à par l’ENA, catastrophe nationale qui perpétue le langage et la superficialité de la classe dirigeante, les grandes écoles, qui accueillent de plus en plus d’élèves étrangers, sont en train de se transformer en universités de technologie et de se mettre au niveau des grandes universités étrangères.

Renouveau ou persévérance dans l’erreur ?
Laurent Bloch - le 20 août 2018

Merci de ta réponse, Thierry, mais je crains qu’elle ne pèche par optimisme. L’enlisement du projet de Saclay et le choix du nouveau directeur de Polytechnique donnent au contraire à craindre la persévérance dans l’erreur.