Blog de Laurent Bloch
Blog de Laurent Bloch

ISSN 2271-3980
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets informatiques et mes enseignements.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

logo auteur
Envoyer un message à
Laurent Bloch
Envoyer un message

Cet auteur ou autrice a écrit :
Questions éditoriales Après mon compte-rendu du Lénine, l’inventeur du totalitarisme de Stéphane Courtois, je ne pouvais me dérober au Mao : l’histoire inconnue de Madame Jung Chang et de son (…)
Article mis en ligne le 5 juin 2024
Cet article fait suite à un précédent, et encore en amont à cet autre, et aussi à celui-là. Naissance d’un mot et d’une idée La principale raison qui justifie l’accès de Lénine à la mémoire (…)
Article mis en ligne le 19 mai 2024
Illusions perdues... Après mon enfance dans une famille communiste et quelques années de délire maoïste (qui m’ont donné une expérience vécue de l’idéologie totalitaire), je me croyais vacciné (…)
Article mis en ligne le 19 mai 2024
En 2006 l’historien israélien Ilan Pappé publie (en anglais) Le nettoyage ethnique de la Palestine, consacré à l’éviction de la population palestinienne de ses villes et villages lors de la (…)
Article mis en ligne le 16 mai 2024
Cet article est la suite de celui-ci et de celui-là. Ce n’est pas la première fois que ce sujet vient ici, mais comme il persiste j’y reviens : la mobilisation « anti-woke » et contre le « (…)
Article mis en ligne le 22 avril 2024

Derniers commentaires

Merci de cette recension (même inachevée)
J’ai aussi lu ce livre en anglais il y plus de 10 ans. J’étais tombé dessus par hasard en Grèce. (…)

"Pour Marx"
Ce compte rendu est d’un grand intérêt pour moi par les repères qu’il propose concernant (…)

Accumulation du capital, biens communs et IA
A l’heure où la mal nommée Intelligence Artificielle prétend avoir tenu son pari alors qu’elle (…)

marginalia
Merci pour votre conversation sur cet immense sujet tragique. Une conviction qui m’était venue (…)

Salubre
Merci pour cette synthèse percutante, à diffuser urbi & orbi – comme les livres de Stéphane (…)